Terrorisme, pédophilie et corruption. L'année judiciaire 2020 verra l'épilogue du dossier Mediator et la comparution de l'ex-Premier ministre François Fillon mais sera surtout marquée au.
Les grands procès attendus en France en 2020

Terrorisme, pédophilie et corruption... L'année judiciaire 2020 verra l'épilogue du dossier Mediator et la comparution de l'ex-Premier ministre François Fillon mais sera surtout marquée au printemps par le procès des tueries jihadistes de janvier 2015.

Le 7 janvier 2015, les frères Chérif et Saïd Kouachi, des islamistes radicaux, tuaient 12 personnes dans l'attaque de la rédaction de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. Le lendemain, Amédy Coulibaly, délinquant multirécidiviste radicalisé, abattait une policière municipale à Montrouge, près de Paris. Le 9 janvier, il tuait quatre hommes, tous juifs, lors d'une prise d'otages au magasin Hyper Cacher, dans l'Est parisien. Coulibaly était tué dans l'épicerie cacher lors de l'assaut policier. Comme peu avant les frères Kouachi dans l'imprimerie où ils s'étaient retranchés.

Quatorze personnes seront jugées - dont trois par défaut - devant la cour d'assises spéciale de Parisdu 4 mai au 10 juillet. Le principal accusé est le Franco-Turc Ali Riza Polat, mis en cause pour son rôle central dans les préparatifs des attentats, en particulier la fourniture de l'arsenal utilisé par le trio terroriste. Les attaques jihadistes ont fait au total 251 morts dans le pays, du Bataclan à la promenade des Anglais de Nice. Après le temps de l'enquête, l'audience «Charlie Hebdo» inaugure le temps des grands procès terroristes aux assises.

Début 2020, les assises spéciales de Paris...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !