Guillaume Musso, Joël Dicker, Bernard Minier, John le Carré et Elena Ferrante vont-ils sauver le monde de l'édition ?
Les Editeurs misent sur les best-sellers pour sauver le monde du livre

Les éditeurs font le pari que Guillaume Musso, Joël Dicker, Bernard Minier, John le Carré et Elena Ferrante vont permettre de relancer un secteur au bord de l'asphyxie après deux mois de confinement.

5.300 éditions étaient prévus entre mars et juin

La réouverture depuis lundi 11 mai des librairies a enfin sonné l'heure des joyeuses retrouvailles entre les livres et leurs lecteurs mais elle n'efface pas la crise profonde dans laquelle est plongé le monde de l'édition.

L'épidémie de coronavirus a affecté toute la chaîne du livre. Les libraires ont dû baisser leur rideau de fer le 17 mars mais éditeurs et distributeurs ont également suspendu leurs activités et la reprise se fait au compte-gouttes.

Pour donner de l'oxygène aux libraires, dont beaucoup font face à un mur de dettes, les éditeurs ont tous décidé de réduire leur production. Depuis des années, la question de la surproduction éditoriale est un serpent de mer. En 2018, selon les chiffres du dépôt légal de la Bibliothèque nationale de France (BnF) plus de 82.000 titres, soit 225 livres par jour, ont été publiés !

Pour les seuls mois de mars à juin, un total de 5.300 nouveautés et nouvelles...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !