AVENIR - La décennie a été la plus chaude jamais enregistrée depuis le début des mesures, en 1850, affirme ce mercredi l'ONU dans un communiqué. Cette hausse des températures constante, combinée à d'autres facteurs d'origine anthropique, devrait conduire à la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes dans les décennies à venir, alerte d'autre part le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondial.
Les décennies à venir devraient nous réserver "beaucoup de phénomènes météorologiques extrêmes", selon l'ONU

Chaque année ou presque, des records de température sont battus partout dans le monde. Si bien que selon un communiqué de l'ONU paru ce mercredi, la décennie écoulée (2010-2019) a été la plus chaude jamais observée, confirmant l'inexorable réchauffement climatique de notre planète bleue.

"La température mondiale moyenne a augmenté d'environ 1,1 ° C depuis l'ère préindustrielle et le contenu calorifique océanique est à un niveau record", indique le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Petteri Taalas. "Sur la trajectoire actuelle des émissions de dioxyde de carbone, nous nous dirigeons vers une augmentation de la température de 3 à 5 degrés Celsius d'ici la fin du siècle." L'augmentation de la température ne représente néanmoins qu'un volet des changements observés lors de la décennie passée. Celle-ci s'est également caractérisée par la fonte massive de la glace, une (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !