De plus en plus de personnes, en grande majorité des femmes, n'hésitent plus à montrer leurs imperfections pour exercer un contre-pouvoir aux diktats de la mode et encourager leurs congénères à se débarrasser de leurs complexes.
Les créateurs de lingerie s'en emparent : "Body Positive", le mouvement qui prône l'estime de soi

Face à la pression du corps parfait, de plus en plus de femmes ont leur réponse : #BodyPositive. Ce mouvement prône l’affirmation d’un corps non standardisé, avec ses défauts assumés. Sur Ies réseaux sociaux, les blogueurs(es) encouragent à dire adieu aux diktats de la beauté et à booster l'estime de soi. Si aux États-Unis où est né ce mouvement, il est courant de voir une femme taille 50 porter une robe moulante avec des talons et un décolleté, en France - où la population est plus mince - la mentalité et la tolérance face au surpoids sont bien différentes.

Analyse du phénomène par Jean-François Amadieu, auteur de La Société du Paraître , et par Georgia Stein, mannequin grande taille fondatrice du groupe The All Sizes Catwalk à l’initiative de défilés body positive , mais aussi découverte de marques de lingerie très impliquées.

"Mouvement de fierté lié, aussi bien, à l’acceptation de son corps que de son orientation sexuelle"

Si le mouvement body positive a gagné en visibilité grâce aux réseaux sociaux, il a vu le jour avant l’apparition d’Instagram et de Facebook. Lancé par Connie Sobczak et Elizabeth Scott en 1996 aux...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !