Rachida Dati, candidate LR à la mairie de Paris et donc ancienne adversaire de Benjamin Griveaux, dénonce en exclusivité sur franceinfo "les boules puantes démultipliées avec les réseaux sociaux".
"Les boules puantes sont démultipliées par les réseaux sociaux" : Rachida Dati prend acte du retrait de Benjamin Griveaux aux municipales à Paris

La candidate Les Républicains à la mairie de Paris Rachida Dati a confié vendredi 14 février, en exclusivité à franceinfo, avoir "une pensée très forte pour la famille de Benjamin Griveaux", qui a renoncé à sa candidature. "Les boules puantes, les attaques si souvent d'une extrême violence, allant jusqu'aux menaces de mort, sont évidemment démultipliées avec les réseaux sociaux", a-t-elle ajouté.

Retrait de Benjamin Griveaux : suivez les dernières informations en direct

"Quand on essaie de déformer votre vie privée avec un seul objectif, celui de vous mettre à terre ou de vous éliminer de la vie publique, c'est indigne et ça doit nous interpeller", a estimé Rachida Dati, rappelant avoir été elle-même la cible "d'attaques graves" par le passé.

"On oublie qu'on n'est pas des robots"

"De plus en plus, les citoyens attendent des responsables politiques de la cohérence entre ce qu'ils disent et ce qu'ils incarnent. Toutefois, c'est vrai que cet engagement politique, c'est un engagement humain. Et derrière cet engagement politique, on oublie qu'il y a un entourage, on oublie qu'il y a une famille, on oublie qu'on n'est pas des robots", a souligné la...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !