Sur le sujet contemporain du managing des star-up en France, le film tourne en rond malgré un beau casting.
"Les 2 Alfred" : les deux Podalydès pour le prix d'un, avec Sandrine Kiberlain en prime, dans une comédie sociale

Denis et Bruno Podalydès vont rarement l’un sans l’autre (Comme un avion, Adieu Berthe, Banc public). Ils invitent Sandrine Kiberlain dans Les 2 Alfred, en salles mercredi 16 juin. La rencontre entre un quinqua chômeur, un roi de la débrouille, et une manager retord : appétissant sur le papier, le film tourne en rond, mais faisait tout de même partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2020, hors compétition.

Visio, brainstorming et autres applis

Près de la soixantaine, Alexandre, chômeur, a deux mois pour prouver à sa femme qu'il peut s'occuper de leurs deux jeunes enfants. Problème : la start-up qui l'embauche à l'essai a pour dogme "Pas d'enfant !", et Séverine, sa future supérieure, est une "tueuse". La rencontre avec Arcimboldo, "entrepreneur de lui-même" et roi des petits boulots sur applis, le prend en main.

La situation se prête à une comédie de mœurs prometteuse. Confronter un papy boomer à une star-up 5G est le lieu idéal, mais un peu facile. Le ton pamphlétaire rappelle le meilleur de Jean Yanne en 1972 (Moi y’en vouloir des sous), mais le film enquille les clichés. La majorité des gags repose sur le jargon anglophone des...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !