Sous menace de sanctions américaines suite à l'adoption de la taxe Gafa, le ministre de l'Economie prévient : « La France ne retirera pas son impôt national à cause des sanctions américaines »
«L’équité fiscale ne devrait pas déclencher une guerre commerciale». La tribune de Bruno Le Maire

L’économie numérique a radicalement changé la façon dont les consommateurs achètent des biens et des services et a remis en question les principes de nos systèmes fiscaux. Les entreprises créent désormais de la valeur économique sans aucune présence physique et empêchent les gouvernements de collecter l’impôt.

En introduisant une taxe numérique, la France adapte son système fiscal à cette nouvelle réalité économique. C’est une question de justice et d’efficacité. Les entreprises numériques en Europe paient en moyenne 14 points d’impôt en moins que les entreprises des autres secteurs. C’est injuste pour les entreprises et les citoyens qui paient leur juste part. C’est inefficace car la perte de revenus pour l’État signifie également des budgets plus faibles pour l’éducation, la santé et les infrastructures.

Nous devons refonder la fiscalité de l’économie numérique. Le consensus est partagé. Depuis 2015, l’OCDE travaille avec 135 pays sur cette question. L’Italie et l’Autriche ont introduit des taxes similaires à la France le 1er janvier et un certain nombre d’autres pays envisagent de le faire cette année.

Mais la...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !