Des femmes jugées trop masculines.. L'hyperandrogénie est au cœur d'une nouvelle polémique dans le sport, cette fois dans le monde du football féminin.
L’équipe de football féminine de Zambie a "deux hommes" dans son effectif, accuse l’entraîneur du Cameroun

Selon le site d’information Cameroon-info.net, la sélection camerounaise soupçonne la Zambie d’avoir "deux hommes" dans son effectif. En l’occurrence, il s’agit de la capitaine, Barbara Banda, et de l’attaquante Rachel Nachula.

ROAD TO TOKYO 2020

Kickoff: 16:30 hours

STARTING XI

16. Hazel Nali, 2. Margaret Belemu, 3. Lushomo Mweemba, 5. Anita Mulenga, 13. Martha Tembo, 12. Rhodah Chileshe, 17. Mary Mwakapila, 9. Hellen Mubanga, 10. Grace Chanda, 20. Rachael Nachula, 11. Barbara Banda pic.twitter.com/wLSuNbSdCf

— Zambia WNT (@Copper_Queens) March 5, 2020

En phase qualificative pour les Jeux olympiques de Tokyo le 5 mars 2020, les Lionnes indomptables du Cameroun ont eu toutes les peines du monde, chez elles à Yaoundé, à battre les Copper Queens sur le score de 3 buts à 2. Le match retour, le 10 mars à Lusaka, s’annonce particulièrement délicat pour les Camerounaises.

"Les garçons qui sont dans cette équipe"

Or selon Cameroon-info, la fédération de football a émis des réserves quant à la sélection des deux femmes au sein de l’équipe zambienne. Selon le site internet Le Jour, à l’issue du match, l’entraîneur des Lionnes, Alain Djeumfa, a accusé...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !