LÉGISLATION - Le député François-Michel Lambert déposera jeudi une proposition de loi relative à "la légalisation contrôlée de la production, de la vente et de la consommation de cannabis". Le texte, cosigné par 14 députés dont cinq de La République en marche, prévoit la création d'une Société d'exploitation du Cannabis (SECA) qui aura le monopole de la production et de la vente. Ces dernières seraient confiées aux agriculteurs et aux débitants de tabac.

Le débat revient régulièrement sur le devant de la scène : faut-il dépénaliser le cannabis, légaliser sa consommation ? Jeudi 20 juin, le député des Bouches-du-Rhône et porte-parole de l'Union des démocrates et des écologistes (UDE) François-Michel Lambert déposera une proposition de loi relative à "la légalisation contrôlée de la production, de la vente et de la consommation de cannabis". 

"La politique française de lutte contre le cannabis, essentiellement répressive, n’a pas permis de juguler les trafics et de faire diminuer la consommation. Pire, la demande est en augmentation constante, l’offre se développe, se diversifie", constate le député dans son texte. Estimant que la répression n'est pas la bonne méthode, il propose "de passer d’une politique du tout répressif à une politique d’encadrement régulé de la production, de la consommation et de la vente conjuguée à une politique de prévention en termes de conduite à risque et (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage