L'EDITO APHATIE - La grève "sauvage" de la SNCF entame son quatrième jour ce lundi. Les tensions montent entre le gouvernement et la compagnie ferroviaire, mais pour l'instant, ce sont toujours les usagers qui trinquent.
L'édito Aphatie : SNCF/gouvernement, le bras de fer

La grève dans les services publics est encadrée par la loi sur le service minimum, votée en 2008. Celle-ci oblige les services publics, en l'occurrence les agents de la SNCF, à se déclarer grévistes 48 heures avant le mouvement. Alors, la grève surprise qui a débuté depuis vendredi dernier est tout à fait "sauvage", voire "illégale", selon Jean-Michel Apathie. Cette situation a d'ailleurs provoqué la colère d'Edouard Philippe, qui a sorti des mots très forts samedi, lors d'une prise de parole. Ce lundi 21 octobre 2019, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", nous parle de la grève surprise à la SNCF. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 21/10/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !