Grand écrivain et sociologue français d'origine juive tunisienne, il était l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels "La Statue de sel".
L'écrivain Albert Memmi, humaniste et penseur de la judéité, est mort à 99 ans

Albert Memmi est mort le 22 mai à Paris à l'âge de 99 ans, a-t-on appris dimanche soir. L'illustre écrivain et sociologue français d'origine juive tunisienne s'était fait connaître pour ses romans humanistes parmi lesquels La Statue de sel et ses ouvrages sur la "judéité", la colonisation ou le racisme.

"Il est mort extrêmement sereinement, dans la nuit de jeudi à vendredi", a déclaré à l'AFP Guy Dugas, professeur émerite à l'université de Montpellier-3, qui collaborait avec cet "écrivain de la déchirure" depuis plusieurs décennies et avait publié plusieurs ouvrages sur sa vie et son œuvre, dont des fragments de son journal intime.

Albert Memmi est né le 15 décembre 1920 dans la Tunisie coloniale, au sein d'une famille juive arabophone très modeste. Son talent a été reconnu très tôt par Albert Camus et Jean-Paul Sartre qui avaient préfacé ses premiers ouvrages, notamment son roman La Statue de sel (1953) où il s'émerveillait et souffrait à la fois d'avoir plusieurs identités, à l'image de son personnage principal, Alexandre Mordekhaï Benillouche.

Héritier d'une triple culture, il forge le concept de "judéité"

Écrivain et chercheur reconnu,...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !