Dans « Les chimpanzés et le télétravail » (Eyrolles), le paléoanthropologue Pascal Picq analyse le bouleversement que représente ce nouveau mode d'organisation dans nos vies.
Le télétravail, une révolution anthropologique ?

Si chaque époque apporte son lot de mots nouveaux, celle de la crise sanitaire n'aura pas dérogé à la règle. « Covid-19 », « cluster », ont ainsi fait leur entrée dans le petit Larousse 2021. Tout comme le verbe « télétravailler ». Un régime auquel 37 % des Français ont été soumis avec la crise sanitaire, contre 15 % en temps habituel. Un changement sur lequel s'est penché Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, dans son ouvrage Les chimpanzés et le télétravail (Eyrolles). Déjà auteur d'une trentaine d'ouvrages scientifiques et de vulgarisation, il tente de dresser le portrait du « New normal », cette nouvelle normalité post-Covid.Si le monde du travail a connu un énorme bouleversement de la fin du XVIIIe siècle à la fin du XIXe siècle, lors de la révolution industrielle et du premier âge des machines, Pascal Picq s'interroge : la crise du Covid-19 amènera-t-elle une nouvelle (r)évolution anthropologique ? La désormais classique trilogie métro-boulot-dodo, avec des temps de transports toujours plus longs et de nouvelles configurations urbaines, est, somme toute, assez récente, liée au développement des métiers de bureau. Jusqu'au XIXe siècle, la plupart des activités...

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !