La metteuse en scène adapte avec une finesse mordante une pièce de Feydeau rarement jouée.
« Le Système Ribadier » : Zabou Breitman met en scène un mariage en trompe-l’œil

FRANCE 5 - DIMANCHE 31 MAI À 20 H 50 - THÉÂTRE

Les maris volages endorment leur femme, c’est bien connu. Georges Feydeau en a fait une pièce, en prenant l’idée au pied de la lettre : dans Le Système Ribadier, M. Ribadier hypnotise Mme Ribadier, tous les soirs, pour aller retrouver sa maîtresse. On était à la fin du XIXe siècle, Jean-Martin Charcot était à la mode, avec ses expériences sur les hystériques de la Salpêtrière. Feydeau a bien perçu l’intérêt du sujet, dans cette pièce que l’on voit rarement, et que Zabou Breitman met en scène avec une finesse mordante au Théâtre du Vieux-Colombier : c’est terriblement drôle, et terrible tout court.

Ce que l’on découvre sur la scène au lever du rideau, c’est la façade du théâtre dans lequel on est assis, en un effet miroir évident. Miroir du théâtre, théâtre en abyme. Dans le petit salon bourgeois où il est impossible de faire le moindre mouvement sans se heurter à une fanfreluche quelconque, les voilà, nos personnages, tels qu’ils jouent le mauvais théâtre bourgeois qu’est leur vie.

Sens de l’absurde inégalable

Angèle a épousé, en secondes...