La commission des droits de l'Homme des Nations unies parle d'une somme "sidérante" détournée, de 73 millions de dollars en trois ans.
Le Soudan du Sud, pays pillé par ses élites

Selon la Commission des droits de l'Homme des Nations unies au Soudan du Sud, une "sidérante" somme d’argent et d’autres biens ont été détournés des caisses et des ressources publiques : plus de 73 millions de dollars (quelque 62 millions d’euros) depuis 2018, dont près de 39 millions de dollars volés en moins de deux mois.

Selon la Commission, ce chiffre ne représente qu’une "fraction du montant global pillé" et la partie visible de l’iceberg, au détriment du peuple sud-soudanais et des investissements indispensables dans les services publics et les infrastructures. Les affaires de crimes économiques impliquent de hauts fonctionnaires, des sociétés internationales et des banques.

Les élites politiques sud-soudanaises détournent illicitement des millions de dollars, sapant les droits de l’homme fondamentaux et la stabilité, selon la Commission onusienne des droits de l’homme sur le Soudan du Sud@UNHumanRights@UN_HRChttps://t.co/DntXjSCWme

— ONU Info (@ONUinfo) September 24, 2021

"Nos enquêtes ont permis de retracer exactement la manière dont cet argent est détourné, et nos conclusions, qui révèlent les schémas et les tendances de ces...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >