Son domicile privé se trouve à Motreff, dans le Finistère.

Un "acte grave". Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a dénoncé vendredi 8 février une tentative d'incendie "volontaire" à son domicile privé situé à Motreff, dans le Finistère. "Alors que le Président de l'Assemblée nationale assistait ce jour à Rennes, aux côtés du Premier ministre, à la signature du pacte d'accessibilité et du contrat d'action publique pour la Région Bretagne, un voisin constatait que son domicile situé à Motreff, dans sa circonscription du Finistère, avait fait l'objet d'un incendie volontaire", a indiqué un communiqué de l'Assemblée nationale précisant que "l'origine criminelle ne semble pas faire de doute".

Richard Ferrand a ajouté qu'il portait plainte. Sur Twitter, l'élu breton a posté deux photos de son domicile.

"Rien ne justifie les intimidations, rien ne justifie les violences et les dégradations."https://t.co/xGaQYvxXPapic.twitter.com/oGA4DlifRD

Publicité

— Richard Ferrand (@RichardFerrand) 8 février 2019

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :