Penseur engagé à gauche, qui prenait position contre les dérives libérales de la société, Bernard Stiegler a axé sa réflexion sur les mutations sociales portées par le développement technologique.
Le philosophe Bernard Stiegler, expert des conséquences sociales du numérique, est mort à 68 ans

Bernard Stiegler, philosophe très critique du système capitaliste qui avait consacré ses recherches aux mutations de la société par le numérique, est mort jeudi 6 août à l'âge de 68 ans, a annoncé le Collège international de philosophie : "Une voix singulière et forte, un penseur de la technique et du contemporain hors du commun", salue l'institution.

Penseur engagé à gauche, qui prenait position contre les dérives libérales de la société, Bernard Stiegler a axé sa réflexion sur les enjeux des mutations sociales, politiques, économiques et psychologiques portées par le développement technologique. Il avait notamment analysé les risques que faisaient peser ces changements sur l'emploi traditionnel, prédisant sa disparition. Il a été directeur de l'Institut de recherche et d'innovation (IRI) créé au Centre Pompidou pour imaginer les mutations des pratiques culturelles entraînées par les technologies numériques, et a été le fondateur et président d'un groupe de réflexion philosophique, "Ars industrialis".

Né à Villebon-sur-Yvette (Essonne) en 1952, il abandonne le lycée pour les barricades en mai 68 et devient alors adhérent du Parti...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !