Le journal francilien a mis à sa une ce dimanche les portraits de quatre personnalités et experts, tous masculins, qui"racontent le monde d'après" le confinement. 
"Le Parisien" présente ses excuses pour sa une jugée sexiste

Le quotidien Le Parisien a présenté des excuses, dimanche 5 avril, pour sa une consacrée à des personnalités qui "racontent le monde d'après", et qui met exclusivement en avant des hommes, ce qui a valu au journal de nombreuses accusations de sexisme.

Le journal francilien a mis à sa une ce dimanche les portraits de quatre personnalités et experts, tous masculins (le climatologue Jean Jouzel, le commissaire européen Thierry Breton, le politologue Yascha Mounk et le généticien Axel Kahn). L'absence d'une ou plusieurs femmes a fait réagir de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux, reprochant au journal une forme de sexisme.

"Désolée de vous décevoir, mais dans le monde d’après, il y aura des femmes !", a ainsi réagi l'économiste Julia Cagé.

Sérieusement Le Parisien ?

Désolée de vous décevoir, mais dans le monde d’après, il y aura DES FEMMES ! #girlspower#PlusJamaisCapic.twitter.com/ws0hWh4Enr

— Julia Cage (@CageJulia) April 5, 2020

"Ça commence bien 'le monde d'après' @le_Parisien ! Qui ne va quand même pas feminiser, rajeunir et colorer les voix autorisées à donner leur avis sur l'avenir...", abonde la députée La France insoumise,...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !