Si le nombre de chômeurs sans aucune activité est en baisse en juin, comme en mai, c'est principalement parce qu'ils sont passés en activité partielle, font savoir Pôle emploi et le ministère du Travail
Le nombre de chômeurs reste élevé malgré une importante baisse en juin

Une statistique qui peut en cacher une autre. Selon les données publiées par Pôle emploi et le ministère du Travail lundi 27 juillet, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) en France (Hors Mayotte) a reculé de 4,6% en juin 2020, soit 204 700 personnes de moins par rapport au mois de mai. La reprise de l’activité sur fond de poursuite de la levée progressive des restrictions a permis de retrouver une activité réduite. Mais le nombre total de personnes inscrites à Pôle emploi n’a jamais été aussi élevé.

Cette deuxième baisse mensuelle (après -3,3% en mai) pour la catégorie A, la plus forte enregistrée sur un mois depuis le début de cette série statistique en 1996, n’a cependant pas permis d’effacer l’explosion du chômage enregistrée au cours des deux mois précédents sur fond de confinement généralisé en France (+7,1% en mars, +22,6% en avril) et le nombre d’inscrits en catégorie A reste toutefois très élevé, à 4,421 millions.

Passe-passe. Comme au cours du mois de mai, cette forte diminution a principalement été alimentée par une bascule vers les catégories B et C...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !