Plus de dépenses, donc plus d'impôt ? La question est de savoir si, dans le monde d'après, la France va savoir éviter cet écueil
Le monde d’après: en route vers la servitude?

Les faits : Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la newsletter « Impôts, taxes et cie » et recevez tous les jeudis l’actualité fiscale de la semaine, le point du fiscaliste ainsi que les interviews, articles et tribunes sur la fiscalité publiés par l’Opinion

Le monde d’après. L’Opinion a disséqué comment nos politiques, plutôt que de réfléchir aux vraies leçons à tirer de la crise du coronavirus, instrumentalisaient la pandémie pour mieux démontrer leur prescience et leur infaillibilité. Comme le dit joliment le sociologue Gérald Bronner, « le monde politique devient l’auberge espagnole de l’opportunisme idéologique ». Pitoyable. Mais, hélas, dans le ton des semaines à venir. Le libéralisme ne peut donc que rendre gorge, terrassé par un retour massif de l’Etat-providence, annonciateur de nationalisations, d’interventionnisme, de planification, de prodigalités diverses et d’innovations fiscales. Sans surprise, le débat portera donc sur le « toujours plus », sans que l’on s’arrête sur l’efficacité de la dépense, et encore moins sur son ciblage stratégique.

Montebourg, le retour. Arnaud Montebourg peut ainsi dire dans Libération...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !