RÉCHAUFFEMENT - Le programme Copernicus a dévoilé son relevé de température, vendredi 5 juin. Le verdict est sans appel : une hausse des températures record a été observée sur l'ensemble de la planète.
Le mois de mai 2020 a été le plus chaud jamais enregistré

La hausse des températures perdure... Le mois de mai 2020 "a été 0,63 degré plus chaud que la moyenne des mois de mai de la période 1981-2010", a annoncé vendredi 5 juin le programme spatial européen Copernicus, missionné pour observer les changements climatiques depuis ses satellites.

Ainsi, cette hausse en fait le mois de mai le plus chaud jamais relevé, "depuis le début [du relevé] des données", devant les mois de mai 2016 et 2017, a relevé le programme dans un communiqué. Alors que les inquiétudes d'un été caniculaire se matérialisent de plus en plus, les chiffres relevés par Copernicus ne donnent pas franchement espoir dans un retour des températures modérées.  Une rupture des glaces prématurée C'est notamment dans les régions les plus froides de la planète que les hausses anormales se sont faites le plus ressentir. En Sibérie, des températures "très anormales", supérieures de plus de 10° Celsius à la normale, ont été (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !