L'accord de pourparlers, annoncé jeudi, "est le résultat de près de trois ans d'efforts diplomatiques intenses" de la part de Washington.
Le Liban va négocier avec Israël au sujet de frontières disputées

Les Etats-Unis ont immédiatement salué un accord "historique" entre deux pays qui restent techniquement en guerre. Le Liban et Israël ont annoncé, jeudi 1er octobre, des pourparlers sous la médiation de l'ONU sur leurs frontières maritimes et terrestres disputées.

"En ce qui concerne la question des frontières maritimes, des réunions se tiendront de manière continue au siège des Nations unies à Naqoura, sous la bannière des Nations unies" a indiqué le président du Parlement libanais. "Les réunions se tiendront sous les auspices du bureau du coordinateur spécial de l'ONU pour le Liban", a-t-il ajouté. Et de préciser : "Les deux parties, Israël et le Liban, ont demandé aux Etats-Unis de jouer le rôle de médiateur et de facilitateur pour la délimitation des frontières maritimes, et ils sont prêts pour cela".

Un enjeu de taille pour le Liban

L'accord de pourparlers "est le résultat de près de trois ans d'efforts diplomatiques intenses" de la part de Washington, a déclaré pour sa part le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo. De son côté, Israël a affirmé que les négociations seraient "directes" et auraient lieu après la fête juive de Souccot,...

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !