La Russie a réclamé la libération de 33 ressortissants russes arrêtés au Bélarus et accusés d'avoir voulu y orchestrer des "émeutes de masse".Le Kremlin a réclamé vendredi la..
Le Kremlin réclame la libération des Russes accusés de complot au Bélarus

La Russie a réclamé la libération de 33 ressortissants russes arrêtés au Bélarus et accusés d'avoir voulu y orchestrer des "émeutes de masse".

Le Kremlin a réclamé vendredi la libération des 33 Russes arrêtés au Bélarus et accusés d'avoir voulu y orchestrer des "émeutes de masse" à quelques jours d'une présidentielle difficile pour l'autoritaire président Alexandre Loukachenko.

Selon Minsk, les suspects sont des hommes de l'entreprise paramilitaire privée Wagner, un groupe accusé de longue date d'être proche du Kremlin et de déployer ses mercenaires sur des terrains d'opération étrangers.

"Nous espérons que nos alliés bélarusses vont expliquer cet incident dans les plus brefs délais et que nos citoyens seront libérés", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Il a jugé "sans fondement" les arrestations de ces ressortissants, dont certains ont combattu dans la guerre en Ukraine, si bien que Kiev a demandé leur extradition.

M. Peskov a confirmé vendredi que ces Russes travaillaient pour une société de sécurité privée, sans toutefois la nommer, et qu'ils transitaient au Bélarus pour se rendre en Turquie vers une destination non précisée.

"Ils n'avaient rien d'illégal sur eux et n'ont rien fait pour violer la loi", a insisté le porte-parole du Kremlin.

Accusés d'avoir cherché à "déstabiliser" le pays

Alliés historiques, la Russie et le Bélarus entretiennent des relations tendues depuis fin 2019, Alexandre...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !