Le journaliste Jean Daniel, disparu le 20 février 2020, était un écrivain et essayiste fécond, auteur de très nombreux ouvrages, dont certains autobiographiques. Le premier d'entre eux, "Le temps qui reste", contenait notamment le récit d'un incroyable moment passé aux côtés de Fidel Castro.. 
Le jour où Jean Daniel apprenait en compagnie de Fidel Castro la mort de Kennedy

Nous sommes en 1963. Un mois après avoir été invité à la Maison Blanche pour réaliser une interview du président John Fitzgerald Kennedy, Jean Daniel se rend à Cuba, chargé d'un message du président américain adressé au leader de la révolution cubaine Fidel Castro. C'est en compagnie de ce dernier qu'il apprendra en direct la mort de Kennedy le 22 novembre 1963. Dans son ouvrage Le temps qui reste, un "essai d'autobiographie professionnelle" paru en 1973, le journaliste disparu le 20 février 2020 racontait cet épisode.

Avec Fidel Castro de 22 heures à 4 heures du matin

C'est alors que Jean Daniel fait ses bagages pour quitter Cuba, ayant renoncé à rencontrer Fidel Castro qui s'était révélé "inaccessible" en dépit du message de Kennedy dont il était porteur, que le "Lider maximo" débarque à son hôtel et décide de monter dans sa chambre pour parler. Ce tête-à-tête se déroule en compagnie du traducteur Juan Arcocha, du commandant Valejo et du photographe Marc Riboud.

Fidel Castro écoute Jean Daniel jusqu'au bout, "avec un intérêt dévorant", lui "faisant préciser souvent trois fois une expression, une attitude, une intention." Débuté à dix...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !