Après s'être penché sur la question avec des chercheurs et des juristes, Jacques Toubon a publié un état des lieux sur internet.
Le Défenseur des droits alerte sur les risques de discrimination liés à l'utilisation des algorithmes pour gérer l'épidémie de coronavirus

Oui aux algorithmes pour sortir de l'épidémie de coronavirus, mais g are aux discriminations. C'est en quelque sorte l'avertissement que publie le Défenseur des droits sur son site internet, dimanche 31 mai. Dans ce message, Jacques Toubon appelle les pouvoirs publics à y prendre garde. "Le recours à des algorithmes comme support à la décision privée ou publique n'est pas nouveau" mais "dans la crise sanitaire inédite que le monde traverse, l'usage des outils numériques a connu une accélération sans précédent, reposant souvent sur des algorithmes sans que l'on en soit toujours conscient ou informé", écrit-il.

Coronavirus : déconfinement, traitements, tests... Retrouvez toutes les informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

Le Défenseur des droits publie cet état des lieux en partenariat avec la Cnil et après avoir réuni chercheurs, juristes et développeurs. La Cnil et le Défenseur des droits "ont, chacun dans leur domaine de compétences, déjà fait part de leurs préoccupations quant à l'impact de certains systèmes algorithmiques sur les droits fondamentaux", peut-on également lire.

Jacques Toubon souhaite ainsi "mettre en lumière les...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !