Le modèle cloué au sol depuis des mois a été qualifié de « fondamentalement défectueux et dangereux » par la commission américaine des Transports
Le Congrès américain torpille le Boeing 737 MAX

La remise en service du Boeing 737 MAX est devenue un véritable serpent de mer. Le groupe aéronautique espère obtenir du régulateur américain (FAA) l’autorisation de faire voler à nouveau son modèle en milieu d’année. La commission des Transports du Congrès américain ne s’y montre pas favorable. Ses membres ont tout bonnement qualifié le modèle de Boeing de « fondamentalement défectueux et dangereux », comme le rapporte La Tribune.

Le 737 MAX est cloué au sol depuis mars 2019, après avoir démontré plusieurs signes de défaillance. Le modèle est notamment impliqué dans deux catastrophes aériennes, qui ont causé la mort de 346 passagers au total. Cette immobilisation détériore l’image de l’avionneur américain et pèse lourdement sur ses comptes. Pour la première fois depuis 1997, le groupe a même enregistré une perte. Boeing a annoncé en janvier 2020 que le 737 MAX lui avait pour l’instant valu 18 milliards de dollars de perte.

Incertitudes. Le géant américain de l’aéronautique doit s’atteler à sécuriser son système anti-décrochage MCAS. C’est notamment cette partie de l’appareil qui est défectueuse. L’avionneur...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !