Le chorégraphe star ouvre au public l'intimité de la fabrication de son prochain ballet pour quatre soirées exceptionnelles à Aix-en-Provence.
Le chorégraphe Angelin Preljocaj invite le public à assister au processus de création de son futur "Lac des cygnes"

Pour les amateurs de danse, c'est une occasion unique d'entrer dans l'intimité d'une troupe : le chorégraphe Angelin Preljocaj invite exceptionnellement son public ces jours-ci à assister au processus de création de son futur Lac des cygnes, un ballet ultra-classique qu'il veut transformer en fable écologique.

Le chorégraphe âgé de 63 ans souhaitait symboliser, le temps de quatre soirées sur la scène en plein air du théâtre de l'Archevêché à Aix-en-Provence (deux autres dates sont prévues les 28 et 30 juillet), l'idée que sa troupe et son public avancent ensemble.

"Notre ADN, ce n'est pas la danse numérique. Notre ADN, c'est le spectacle vivant. Donc on essaie de montrer qu'on est encore vivants. Que le public est vivant. Je crois que tout le monde a envie de se retrouver", explique le chorégraphe.

Faire du Lac des cygnes une ode à la préservation

Avec le confinement, il a pris un mois et demi de retard sur la création de son Lac des cygnes, ce tube des ballets dont lui-même reconnaît qu'il est "une sorte d'Everest du chorégraphe". Mais finalement, cela tombe bien car c'est le "spectacle anti-confinement par excellence" : populaire, avec du monde sur...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !