DÉCLARATION - Le décès du quadragénaire afro-américain ne cesse d'enflammer les Etats-Unis. Nouvel exemple ce matin avec le chef de la police de Houston (Texas) qui s'est adressé vertement à Donald Trump.
Le chef de la police de Houston demande à Donald Trump de "la fermer"

Donald Trump s'est fait remarqué ce mardi matin en appelant les gouverneurs des états américains à "dominer" les manifestants et la situation en cessant de faire preuve de "faiblesse". Une sortie qui n'est pas passée inaperçue et à laquelle le chef de la police de Houston (Texas), Arturo Acevedo, a répondu au micro de CNN :"Je veux m'adresser au président des Etats-Unis, en tant qu'officier de police de ce pays. S'il vous plaît, si vous n'avez rien de constructif à dire, fermez-la".    Alors que, partout dans le pays, nombre de membres des forces de l'ordre mettent un genou à terre en signe de solidarité avec les manifestants, le policier a justifié sa position en se désolant que Donald Trump mette "des jeunes hommes et femmes en danger. Il ne faut pas dominer mais gagner les cœurs et les esprits". Il a surtout appelé le président à faire preuve de "leadership, plus nécessaire aujourd'hui que maintenant". Il a enfin demandé à ne pas perdre de vue ce qui (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !