Le réalisateur américain s'est emparé d'un fait divers de 1996 durant les Jeux olympiques d'Atlanta.
« Le Cas Richard Jewell » : Clint Eastwood, thuriféraire des héros ordinaires

CANAL+ - SAMEDI 6 FÉVRIER À 8 H 10 - FILM

Dans la nuit du 26 juillet 1996, durant les Jeux olympiques d’Atlanta, l’agent de sécurité Richard Jewell trouve un sac à dos suspect abandonné parmi la foule qui se masse à un concert donné au parc du Centenaire de la ville. Prévenant aussitôt la police, il prend l’initiative des premières mesures d’évacuation qui permettent d’éviter le carnage. La chaîne CNN, suivie par les autres médias, en fait aussitôt un héros national.

Trois jours plus tard, le FBI porte toutefois ses soupçons sur le lanceur d’alerte lui-même. Fou de sécurité, rétrogradé de la police pour zèle suspect puis licencié pour les mêmes raisons de l’université où il officiait comme vigile, vivant encore chez sa mère, le trentenaire présente un profil adéquat. Aussitôt, les médias tournent casaque et le clouent au pilori. Cruelle ironie pour un garçon qui révère les institutions de son pays. Alors que sa vie est quasi détruite, le procureur reconnaît trois mois plus tard qu’il n’y a aucune preuve contre lui.

C’est de cet édifiant fait divers que Clint Eastwood s’empare pour réaliser Le...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !