Il n'a jamais exprimé de regrets. Fin 2018, il avait assuré à la chaîne de télévision publique allemande ARD que le chiffre de 6 millions de juifs assassinés par les nazis était exagéré.

Jusqu'au bout, il a gardé des sympathies avec l'idéologie nazie. Karl Münter, un ancien SS de 96 ans, est mort, a indiqué le parquet de Hildesheim (Allemagne), chargé des poursuites, dimanche 22 septembre. La porte-parole du parquet, Christina Pannek, a évoqué une mort naturelle.

Karl Münter était menacé de comparaître prochainement pour avoir cautionné un massacre en France pendant la Seconde Guerre mondiale, et tenu des propos négationnistes sur la Shoah. Mais "la procédure engagée contre lui est par conséquent éteinte", a ajouté la porte-parole. En effet, l'ancien SS, impliqué dans le massacre d'Ascq, dans le nord de la France, en 1944, avait été mis en accusation par le parquet, en juillet, en vue d'un procès pour incitation à la haine raciale et atteinte à la mémoire des morts.

Fin 2018, Karl Münter avait assuré à la chaîne de télévision publique allemande ARD que le chiffre de 6 millions de juifs assassinés par les nazis était exagéré. "J'ai lu récemment quelque part que ce chiffre était faux, je ne crois plus à tout cela", avait-il déclaré.

"Pourquoi devrais-je regretter ?"

L'ancien SS avait également cautionné le massacre de 86...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !