La nouvelle version du titre, diffusée en ligne, est baptisée "Kelmti Horra-Quarantine Session".
La Tunisienne Emel Mathlouthi revisite son tube "Kelmti Horra" avec 53 artistes en version orchestrale et en mode quarantaine

L'artiste tunisienne Emel Mathlouthi a publié en ligne, le 13 juillet 2020, une version orchestrale de son tube Kelmti Horra (Ma parole est libre) à laquelle une cinquantaine d'artistes de plus d'une vingtaine de pays ont participé. La célèbre ode à la liberté, écrite pendant la révolution tunisienne, a été découverte par le monde lors de la remise du Nobel de la paix au quartette du dialogue national en décembre 2015 à Oslo, en Norvège.

"Super fiière de partager aujourd'hui le plus grand et le plus beau projet sur lequel j'ai jamais travaillé. Un rêve de longue date devenu réalité, la réunion de 53 artistes et musiciens de 22 nationalités différentes", a écrit la chanteuse tunisienne sur son compte Twitter.

Super proud to share today the biggest and most beautiful project I have ever worked on.A long time dream come true, a gathering of 53 artists and musicians from 22 different nationalities  A HUGE thank u to them for their remarkable performances & love https://t.co/ZYecUiAAUd

— E M E L - آمال (@MathlouthiEmel) July 13, 2020

Cette Quarantine Session (Session en quarantaine) de Kelmti Horra est une proposition artistique multiforme. Elle...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !