Robert Hossein, d'origine ukrianienne par sa mère, a reçu du Molodist Film Festival de Kiev un prix spécial pour l'ensemble de sa carrière.
La très riche carrière de Robert Hossein récompensée par le célèbre festival ukrainien du film Molodist

Pandémie oblige, c'est à Vittel que le comédien, réalisateur et metteur en scène Robert Hossein a reçu ce prix saluant l'ensemble de sa carrière, lors d'une cérémonie symbolique organisée dans la ville où il réside désormais avec son épouse Candice Patou.

Un lien maternel avec l'Ukraine

Le Molodist Film Festival de Kiev est le plus important festival de cinéma en Ukraine. Créé en 1970, c'est le rendez-vous des premiers films ("Molodist" signifie jeunesse en ukrainien), courts-métrages, premiers longs métrages et films d'étudiants.

A 93 ans, Robert Hossein n'est plus un jeune premier. Mais ce prix montre surtout l'aura qu'il a encore dans les pays de l'Est où il jouit d'une vraie célébrité. L'artiste entretient aussi un lien particulier avec l'Ukraine. Pianiste, la mère de Robert Hossein était en effet d'origine ukrainienne et native de Kiev (son père, compositeur, était Iranien).

Une carrière (très) bien remplie

Homme de théâtre où il a fait ses débuts, Robert Hossein se fait connaître comme acteur au cinéma dès la fin des années 40. Si son rôle dans la série Angélique Marquise des anges a marqué des générations de téléspectateurs, le...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !