Le château de Saint-Germain-en-Laye rend hommage à un de ses illustres occupants : Henri II. Le père de la Reine Margot et mari de Catherine de Médicis a été éclipsé dans les livres d'histoire par son épouse et son père, François 1er. Homme d'image, il a pourtant marqué la Renaissance.

Être "fils de personnage célèbre" ne garantit ni le même succès, ni la même notoriété. Henri II en est un exemple. Fils de François 1er, il a aussi dû faire face dans l'Histoire à la célébrité de sa fille, la Reine margot et à celle de sa femme Catherine de Médicis.

L'exposition au château de Saint-Germain-en-Laye vient un peu rendre justice à ce roi méconnu qui a pourtant marqué la Renaissance pendant son règne (1547-1559), notamment en conribuant à stabiliser les frontières européennes pendant un siècle.

Publicité

Henri II était un roi de l'image. En témoignent les nombreux portraits de lui, de son épouse et de leurs 10 enfants qu'il a fait réaliser en grand format. Certains d'entre eux ont été prêtés exceptionellement par le Palais Pitti de Florence. C'est la première fois qu'ils reviennent en ïle-de-France depuis quatre siècles.

Publicité

Pour Henri II c'est un peu un "retour à la maison". Le château de Saint-Germain-en-Laye a en effet été longtemps le lieu du pouvoir de la royauté. A une époque où la Cour de France était itinérante, Henri II y passait en moyenne 50 jours par an.

Henri II, Renaissance au Château de Saint-Germain-en -Laye

Jusqu'au 14...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :