Un suivi statistique a été mis en place pour comptabiliser la répartition hommes femmes avec l'objectif de rééquilibrer la place de ces dernière dans nos contenus, en particulier dans les espaces Opinions.

Si Le Monde est parvenu à une quasi-égalité salariale et à la parité dans les postes de cadres au sein de la rédaction (rédaction en chef et chefs de services), le journal n’échappe pas à l’inégale représentation des hommes et femmes dans ses colonnes. C’est pour une part, mais une part seulement, la conséquence directe du déséquilibre hommes-femmes au sein des espaces de pouvoir traditionnel, aussi bien dans le monde diplomatique et politique qu’économique et même universitaire, où les postes les plus prestigieux et les plus visibles restent largement dominés par les hommes.

Le constat vaut ainsi, par exemple, pour les contenus Idées et Débats publiés dans le journal et sur le site. Un suivi statistique a été mis en place pour comptabiliser la répartition hommes femmes avec l’objectif de rendre visible, d’abord en interne, le déséquilibre : depuis qu’une comptabilisation régulière a été lancée, en juin 2018, la proportion de femmes parmi les contributeurs des pages Idées varie, selon les périodes, entre 26 % et 40 %. Depuis janvier 2020, sur 500 tribunes publiées, les femmes signataires (hors textes signés par plus de...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !