Sur « Le Monde. fr » comme sur la page Facebook du quotidien, c'est une société extérieure, Netino by Webhelp, qui assure la modération des contributions des internautes, avec, dans certains cas, l'aide d'outils d'intelligence artificielle.
La modération des commentaires au « Monde », un exercice nécessaire mais complexe

Une dernière relecture rapide puis un appui sur la touche « entrée ». Voici un nouveau commentaire destiné au site ou à la page Facebook du Monde, en réaction à un article. C’est à cet instant-là que commence la modération. Le Monde autorise évidemment les discussions entre internautes au sujet d’un article, la mise en avant de différents points de vue, des demandes de précision, d’informations ou des critiques. Mais il est demandé aux lecteurs de s’en tenir à des commentaires polis, courtois et en relation avec le sujet proposé.

Sur Le Monde.fr, les contributions sont réservées aux abonnés, limitées à trois réponses par article et ne doivent pas dépasser les 1 000 caractères, pour faciliter la lecture et l’échange entre lecteurs. C’est aussi pour les même raisons que les messages de quelques mots – comme « merci ! », « article scandaleux » ou « article génial » – ne sont pas acceptés. Le but est de privilégier les commentaires qui apportent quelque chose au débat.

Sur « Le Monde.fr », une relecture 100 % humaine

C’est une société extérieure, Netino by Webhelp, qui modère les...