Brouillard, orages, vents violents, éclaircies.. Tout au long de la campagne des élections municipales 2020, notre journaliste Matthieu Deprieck vous donne la température électorale près de chez vous
La météo des municipales: vague de froid sur les Alpes et avalanche de candidatures à Grenoble

Bienvenue dans votre météo des municipales pour tout connaître du climat politique de votre région.

L’hiver ne s’achève officiellement que dans un mois et pourtant une désagréable moiteur est déjà tombée sur tout le territoire. Le fond de l’air est poisseux. Il faudra certainement s’y habituer car les prévisions de Météo municipales concernant le climat de cette campagne ne sont pas bonnes.

Allez, on va voir ça en détails sur notre carte. La maximale est enregistrée tout là-haut, à Calais. C’est un 56% d’intentions de vote pour la maire sortante LR, Natacha Bouchart, enregistré dans un sondage Ifop. Le Rassemblement national qui lorgnait Calais doit se contenter d’un petit 12. Une grande amplitude thermique, donc.

Le RN doit se diriger au sud pour trouver des valeurs saisonnières plus élevées. A Fréjus, le maire sortant David Rachline est donné à 51%. Non loin de là, à Béziers, son homologue Robert Ménard est à 61%. Je ne vous avais pas menti en parlant de moiteur désagréable.

Dans ce climat, allons chercher un peu de fraîcheur en montagne. C’est le moment de chausser les skis et ça tombe bien car sur les Alpes, une vague de...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !