Le naufrage d'un bateau de migrants au large de Sfax en Tunisie semble marquer une reprise des traversées clandestines.
La menace du coronavirus diminue, les traversées de migrants repartent à la hausse en Méditerranée

L'accident a eu lieu le 23 mai 2020 au matin à un mille marin de Thyna, près de la grande ville portuaire de Sfax , a indiqué à l'AFP Moez Triaa, porte-parole de la Protection civile tunisienne.

Au total, 20 Tunisiens se trouvaient à bord de cette embarcation qui se dirigeait vers l'Italie, selon lui. Un corps a été repêché, 11 passagers ont été interceptés par la Garde nationale et six autres sont recherchés par des plongeurs de la Protection civile et un bateau des gardes-côtes tunisiens.

Un premier drame qui marque une très nette reprise du trafic depuis la Tunisie. La Garde nationale a empêché dix départs au cours des derniers jours. 223 candidats à l'émigration irrégulière, dont 94 Africains subsahariens, ont été arrêtés, a annoncé le porte-parole de la Garde nationale Housemeddine Jebabli.

Le coronavirus aurait freiné les migrations

C'était le seul point positif à mettre à l'actif de l'épidémie de coronavirus. Les candidats à l'immigration clandestine attendaient des jours meilleurs, conscients que ce qui les attendait en Europe pouvait être pire que leur vie actuelle. L'Italie, qui est le principal point de chute des migrants, étant...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !