Cette cagnotte permettrait à la Maison des Femmes d'embaucher une assistante sociale et une psychologue.
La Maison des Femmes de Saint-Denis lance un appel aux dons face à la "flambée des besoins d’accompagnement des victimes" de violences conjugales

Pour accompagner les victimes de violences conjugales et embaucher du personnel, la Maison des Femmes à Saint-Denis lance un appel aux dons, rapporte mercredi 3 juin France Bleu Paris. Une cagnotte a été créée, avec l’objectif de récolter 90 000 euros. Cette cagnotte permettrait à la Maison des Femmes d’embaucher une assistante sociale et une psychologue.

"On a besoin de ressources humaines, qui vont aider ces femmes à comprendre ce qui leur arrive car la prise de conscience est difficile", explique la docteure Ghada Hatem, gynécologue, fondatrice et médecin chef de la Maison des Femmes de Saint-Denis. Les signalements et des interventions enregistrés par les forces de l’ordre ont augmenté de 36 % avec le confinement. "Quand un homme est violent et n'a pas d'échappatoire, en raison du confinement, on imagine que les gestes de violence arrivent au domicile", regrette Ghada Hatem. "Les besoins d'accompagnement de ces victimes et de ces couples ont flambé", souligne-t-elle. La fondatrice de la Maison des Femmes est catégorique, "le pire est devant nous" pour les violences faites aux femmes : "On avait peur de l’extérieur, alors l’intérieur était...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !