La Japonaise Nodoka Okisawa a remporté samedi le 56e Concours international de jeunes chefs d'orchestre du Festival de musique de Besançon, l'un des plus prestigieux au monde.

C'est la première femme à remporter le Grand prix de direction de Besançon depuis l'ex-aequo de l'Italienne Silvia Massarelli en 1993. Outre le Grand prix de direction 2019, décerné par le jury présidé par le chef d'orchestre français Yan Pascal Tortelier, Nodoka Okisawa, a également remporté le prix du coup de coeur du public et du coup de coeur de l'orchestre.

Une mention spéciale du jury pour Victor Jacob

Nodoka Okisawa, 32 ans, s'est déjà distinguée par le passé en remportant le 1er prix et le prix spécial du Concours international de musique de direction de Tokyo et le 3e prix du Concours international de direction "Jeunesses Musicales" de Bucarest. Elle a étudié à l'Université des Arts de Tokyo, à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin et à la Fondation Felix Mendelssohn Bartholdy.

Cheffe d'orchestre délicate et précise, elle a devancé en finale le Français Victor Jacob, 28 ans, et le Chinois Li Haoran, 33 ans. Victor Jacob, déjà demi-finaliste en 2017, s'est vu remettre une "mention spéciale du jury" décernée pour la première fois par le festival, pour "saluer son magnifique travail".

Les trois jeunes chefs se sont mesurés à la...

Vidéo : La Française des jeux enclenche officiellement son processus de privatisation