Les marchés financiers ont été pris mardi dans un « orage parfait », forçant la Réserve fédérale américaine à intervenir pour la première fois depuis dix ans.
La Fed injecte en catastrophe 53 milliards de dollars de liquidités dans le système financiergetty

C’est le genre de mesures d’urgence qui rappelle de mauvais souvenirs, ceux de la crise financière de 2008. La Réserve fédérale a été obligée d’injecter, mardi 17 septembre, dans la matinée, 53 milliards de liquidités dans le système pour contenir le niveau des taux d’intérêts sur le repo (repurchase market) : ce marché permet aux institutions à court de cash de trouver les liquidités nécessaires pour passer la nuit, en cédant provisoirement des titres en échange, le plus souvent des bons du Trésor. Peu risquées, les opérations de repo se financent à un taux censé évoluer comme les taux directeurs de la Fed, dans une fourchette comprise entre 2 % et 2,25 %. Mais ces taux de repo se sont brutalement tendus, atteignant 6 % lundi après midi et 10 % mardi matin.

Les marchés financiers ont été pris dans ce que le Financial Times appelle un « orage parfait », forçant la Fed à intervenir ainsi pour la première fois depuis dix ans. En clair, il n’y avait plus d’argent à prix raisonnable et la banque centrale de New York a dû mettre en urgence à disposition 75 milliards de liquidités (53 ont été consommées).

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !