La Direction régionale de l'Environnement s'est dite favorable à une réouverture partielle de l'usine de produits chimiques Lubrizol à Rouen.La Direction régionale de l'Environnement, de..
La direction de l'environnement favorable à une réouverture partielle de l'usine Lubrizol

La Direction régionale de l'Environnement s'est dite favorable à une réouverture partielle de l'usine de produits chimiques Lubrizol à Rouen.

La Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) de Normandie est favorable à une réouverture partielle de l'usine de produits chimiques Lubrizol à Rouen, fermée depuis l'incendie de septembre, a annoncé mercredi le préfet de Normandie, qui ne s'est pas encore prononcé.

"J'ai obtenu hier (mardi, ndlr) l'arrêté final favorable de la Dreal. Cet arrêté a été envoyé aux membres du Coderst (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) qui se réunira le 10 décembre prochain et émettra un avis", a déclaré le préfet Pierre-André Durand, lors d'une conférence de presse à Rouen.

L'avis du Coderst est consultatif mais "parce que ce qui s'est passé a ému, a impressionné", même s'il n'y a eu ni mort ni blessé, "je suivrai l'avis du Coderst", a indiqué le préfet.

À lire :Lubrizol, reportage dans l'usine interdite

C'est "un dossier jugé (...) techniquement sérieux et crédible. C'est la première étape. La deuxième sera celle de l'avis du Coderst. S'il est négatif, les choses en resteront là. S'il est positif, je pourrai prendre l'arrêté d'ouverture partielle", a ajouté le préfet.

Le Coderst est une "émanation de la société civile" qui compte 24 membres dont 6 des services de l'Etat, selon la préfecture.

L'arrêté de la Dreal...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !