Cette décision a été prise par le comité permanent du Parlement. 
La Chine interdit "complètement" le commerce et la consommation d'animaux sauvages

La Chine a décidé d'interdire "complètement" et immédiatement le commerce et la consommation d'animaux sauvages, lundi 24 février, une pratique suspectée dans la propagation du nouveau coronavirus. Le comité permanent du Parlement chinois a approuvé cette proposition visant à "abolir la mauvaise habitude de trop consommer des animaux sauvages et protéger efficacement la santé et la vie de la population", a rapporté la télévision d'Etat CCTV.

Fin janvier, la Chine avait déjà adopté une directive interdisant temporairement ce commerce "jusqu'à la fin de la situation épidémique nationale". Des experts chinois estiment que le virus est apparu sur un marché de Wuhan où étaient vendus des animaux sauvages pour la consommation humaine. Le coronavirus, qui a déjà tué près de 2 600 personnes en Chine continentale et une trentaine ailleurs dans le monde, avait été repéré en décembre sur ce marché.

Interdiction avec application immédiate

L'épidémie de coronavirus a souligné "l'important problème de la consommation excessive d'animaux sauvages et les grands dangers cachés pour la santé et la sécurité publiques", a ajouté la télévision chinoise. Le...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !