Le président des Etats-Unis accuse la BCE de mener une politique défavorable aux Etats-Unis et au dollar.Donald Trump a de longue date affiché une attention particulière pour la politique..

Le président des Etats-Unis accuse la BCE de mener une politique défavorable aux Etats-Unis et au dollar.

Donald Trump a de longue date affiché une attention particulière pour la politique monétaire. Depuis son élection, il a même pris l'habitude de critiquer ouvertement les mesures prises par la Réserve fédérale, jugeant sa politique trop restrictive et accusant la Fed d'avoir étouffé la croissance. Des propos fréquents, qui auraient été presque inimaginable de la part de ses prédécesseurs récents. Mardi, le milliardaire s'est penché sur les actions d'une autre banque centrale, la Banque centrale européenne. Il s'agissait cette fois d'entonner un autre refrain connu : l'Europe se jouerait de la générosité des Etats-Unis. «Mario Draghi (le président de la BCE, ndr) vient juste d'annoncer que des mesures de relance pourraient être prises, ce qui a fait plonger l'euro face au dollar, ce qui leur permet injustement de faire concurrence plus facilement aux Etats-Unis. Ça fait des années qu'ils s'en tirent à bon compte avec ça, comme la Chine et d'autres», a écrit Donald Trump sur Twitter.

En cause : l'annonce par le président de la BCE de la possibilité de nouvelles mesures de relance et notamment d'une reprise des rachats d'actifs afin de soutenir une inflation jugée trop faible dans la zone euro. Ce système est parfois décrit comme une version moderne de la planche à billets. Il a été abondamment utilisé par la Fed américaine pour...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Sibeth Ndiaye : "Tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, on mange plutôt des kebabs"