Le gel Picato utilisé contre les lésions dues à un excès de soleil ne doit plus être utilisé, alerte l’agence du médicament. Ce médicament augmenterait le risque de développer un cancer de la peau.
Kératose solaire : un traitement par gel suspendu du marché

La fin du traitement par Picato ? L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en garde le 17 janvier 2020 contre l'utilisation du gel de Picato pour traiter la kératose solaire, des lésions de la peau dues à un excès de soleil. En cause : un risque potentiel de cancer sur la zone où ce gel a été appliqué.

A lire aussi : Excès de soleil, ça chauffe pour notre peau !

"Risque potentiel de cancer cutané"

La commission européenne a en effet décidé, sur recommandation de l'agence européenne des médicaments (EMA), de suspendre l'autorisation de mise sur le marché européenne du médicament Picato (mébutate d’ingénol) dans l'attente des conclusions de sa réévaluation.

La décision européenne fait suite à la "réévaluation en cours du rapport bénéfice/risque de ce médicament, engagée au mois de septembre 2019 au regard de nouvelles données disponibles sur le risque potentiel de cancer cutané dans la zone traitée par ce médicament" précise l’ANSM dans un point d’information.

"Plusieurs études ont montré qu'avec le Picato, on a un nombre de cancers cutanés supérieur à celui observés avec les traitements...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !