Maître Schwerdorffer estime que "beaucoup de gens ont sous-estimé la difficulté de verbaliser de Jonathann Daval, de trouver les mots justes", mais pour l'avocat, "ça ne veut pas dire qu'il cache des choses".
Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion : "Une peine juste", affirme son avocat à franceinfo

"Nous considérons que c'était la peine qui était juste", a déclaré dimanche 22 novembre sur franceinfo Maître Randall Schwerdorffer, avocat de la défense. Son client, Jonathann Daval, a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Haute-Saône pour le meurtre de sa compagne Alexia. Il ne fera pas appel de cette décision.

franceinfo : Vous avez annoncé dès samedi que votre client ne comptait pas interjeter appel, pourquoi ?

Randall Schwerdorffer : Il accepte la décision, parce qu'il a assisté à un procès qui a duré six jours, qui a été le plus possible partial et équitable. J'aurais trouvé que la perpétuité était totalement excessive, 30 ans totalement inappropriés. Sur la peine qui a été prononcée, si je l'accepte, c'est que nous considérons – toute l'équipe de la défense, Jonathann Daval et sa famille – que c'était la peine qui était juste. Dans ce dossier-là, on le savait, on avait un risque que la peine de perpétuité soit prononcée, en raison de l'impact médiatique hors normes de cette affaire. On surveillait aussi les réseaux sociaux et on voyait très bien la tendance populaire à l'encontre de...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !