L'histoire du livre se passe le 6 décembre 2013, au lendemain de la mort de Nelson Mandela.
"Johannesburg", roman de l’écrivaine sud-africaine Fiona Melrose, plonge le lecteur dans l’Afrique du Sud d’aujourd’hui

Dans Johannesburg, l’écrivaine sud-africaine Fiona Melrose, qui y est née en 1973, décrit une ville où "la mort (est) partout et (se présente) sous toutes les formes", en raison d'une délinquance très violente. Croisant des personnages de toutes origines et conditions sociales, Blancs et Noirs, le livre est une plongée dans l’Afrique du Sud d’aujourd’hui, qui n’a toujours pas tourné la page de l’apartheid. C’est aussi une plongée "dans la psyché" des habitants de ce pays, comme l’écrit Le Figaro.

L’écrivaine raconte la journée du 6 décembre 2013, lendemain de la mort de Nelson Mandela, "boussole morale" du pays. Toute une nation est en deuil. Ce jour-là, Gin, qui vit habituellement à New York, organise une fête pour les 80 ans de Neve, sa mère. Ce jour-là, September, un sans-abri, ancien mineur blessé par la police lors d’une grève, est tué devant le siège de la compagnie minière où il manifeste tous les jours. Ce jour-là, Juno, la petite chienne de Neve, s’aventure seule hors de la maison : sa disparition va provoquer un "chaos". Une journée "étrange" où s’entremêlent petite et grande Histoire. Johannesburg est un très...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !