Le Norvégien, en remportant deux courses sur trois au Grand-Bornand, a encore un peu plus assommé la concurrence, avant de faire une coupure en janvier 2020, pour cause de paternité.
Johannes Boe, monarque absolu du biathlon

Du grand Boe au Grand-Bornand. Impérial sur les skis, le Norvégien Johannes Boe a remporté presque sans coup férir, dimanche 22 décembre, la première mass start de l’hiver dans la station haut-savoyarde, troisième étape de la Coupe du monde de biathlon. Il confirme son règne sans partage sur la discipline, puisque avec ce cinquième succès individuel depuis le début de la saison, le Scandinave est plus que jamais leader du général, devant son frère Tarjei et les Français Quentin Fillon Maillet et Martin Fourcade.

Johannes Boe aura fait course seul pratiquement dès le départ de cette épreuve de 15 km et quatre tirs (deux couché, deux debout), l’épreuve reine du biathlon, réservée aux trente meilleurs mondiaux. Imposant un train d’enfer à ses poursuivants, Boe s’est échappé kilomètre après kilomètre.

Auteur d’un quasi-sans-faute – une seule balle manquée au premier tir debout –, il a éteint tout suspense pour s’offrir son deuxième succès en trois courses au Grand-Bornand, une station qui décidément lui réussit (deux victoires lors de la précédente édition en 2017).

C’est, du reste, à un match...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !