Le sabreur français a été éliminé dès le premier tour du tournoi olympique, samedi 24 juillet. Lundi, il sera déjà de retour en France.
JO de Tokyo 2021 : pour l’escrimeur Boladé Apithy, quitter la compétition et le village olympique, la double peineAFP

« Bah, bons Jeux ! » Boladé Apithy le souhaite par politesse aux trois journalistes venus à sa rencontre. Ceux du sabreur (6e mondial) sont déjà terminés, en revanche. Elimination d’emblée contre l’Iranien Mohammad Rahbari (36e), 15 touches à 13. Le Français ressent la double peine de cette édition 2021, encore plus douloureuse lorsque l’éviction survient dès les seizièmes de finale : devoir à la fois quitter la compétition et… le Japon.

Le règlement anti-Covid est strict pour les participants. Sitôt sa dernière épreuve disputée, il faut quitter en quarante-huit heures maximum le village olympique. « J’ai mon vol dès demain », indique Apithy. Soit dès le dimanche 25 juillet, au surlendemain de la cérémonie d’ouverture à laquelle il avait justement renoncé pour se préserver avant le concours.

Le sportif de bientôt 36 ans se trouvait déjà aux Jeux 2012 de Londres. Puis à ceux de Rio de Janeiro, en 2016, cet été-là comme… entraîneur de son frère Yémi, pour l’équipe béninoise. « A Rio, j’étais allé voir beaucoup d’autres sports, par exemple l’haltérophilie et le badminton. J’avais visité...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >