Après une vague de record en demi-fond et fond, une nouvelle génération de chaussures dynamite les courses de sprint. Mercredi, l'Américaine Sydney McLaughlin a établi un nouveau record du monde du 400 mètres haies.
JO de Tokyo 2021 : la révolution des « chaussures à record » chamboule aussi le sprintAFP

L’athlétisme sortait d’une épidémie de records du monde sur les courses de demi-fond et de fond. Depuis le début des Jeux olympiques de Tokyo, c’est au tour d’autres disciplines d’être touchées. Et si les agents contaminants étaient des chaussures aux propriétés « magiques », incorporant des lames de carbone et de la mousse et procurant à leurs détenteurs des retours d’énergie à chaque foulée ?

La liste d’incroyables performances au Stade olympique de Tokyo donne le tournis. Mercredi 4 août, un nouveau record du monde a été battu sur 400 m haies féminin de plus de 40 centièmes par l’Américaine Sydney McLaughlin (51 secondes 46). La deuxième, l’Américaine Dalilah Muhammad, réalise aussi la deuxième meilleure performance de l’histoire (51 secondes 58).

La veille, sur la même discipline, le Norvégien Karsten Warholm était devenu le premier homme sous les 46 secondes. Quelques heures plus tard, la sprinteuse jamaïcaine Elaine Thompson-Herah gagnait le 200 mètres en 21 secondes et 53 centièmes. Soit la deuxième meilleure performance de tous les temps, derrière les 21 secondes et 34 centièmes du record du monde...

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !