L'accord avec Airbnb, dont le montant n'a pas été dévoilé, couvrira au total cinq éditions des JO à savoir Tokyo en 2020, Paris en 2024 et Los Angeles en 2028 pour l'été, ainsi que Pékin en 2022 et Milan-Cortina en 2026 pour l'hiver.
JO de Paris 2024 : Airbnb devient l'un des principaux sponsors du CIO jusqu'en 2028, la mairie de Paris conteste la décision

L'objectif est de redorer son image après plusieurs controverses. Le géant de la location de logements entre particuliers Airbnb a annoncé, lundi 18 novembre, qu'il devenait l'un des principaux sponsors du Comité international olympique (CIO) jusqu'en 2028. Ce partenariat, dévoilé à Londres par le cofondateur de la plateforme, Joe Gebbia, intervient au moment où la société veut se présenter sous son meilleur jour avant une possible introduction en Bourse en 2020.

Airbnb entre dans le cercle fermé des grandes entreprises membres du programme "top" du CIO. L'accord avec Airbnb, dont le montant n'a pas été dévoilé, couvrira au total cinq éditions des JO, à savoir Tokyo en 2020, Paris en 2024 et Los Angeles en 2028 pour l'été, ainsi que Pékin en 2022 et Milan-Cortina en 2026 pour l'hiver.

Une lettre d'Anne Hidalgo adressée au CIO

Populaire auprès de millions de touristes pour ses prix jugés attractifs, Airbnb s'est notamment attiré les foudres de nombreux professionnels de l'hôtellerie. Plusieurs contentieux opposent actuellement le géant américain à la ville de Paris. En février, la mairie de Paris a ainsi assigné en justice la plateforme, passible...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !