Le premier ministre va finalement rester en France car le président de la République doit aller dimanche aux Emirats Arabes unis pour rendre hommage au président décédé - pour éviter que les deux têtes de l'exécutif se trouvent simultanément hors de France.
Jean Castex, sur le départ de Matignon, annule son ultime déplacement à l’étrangerAFP

Ce devait être son 352e et dernier déplacement en tant que premier ministre. Mais Jean Castex ne se rendra finalement pas au Vatican, dimanche 15 mai, pour assister à la canonisation de l’explorateur Charles de Foucauld.

Alors que sa démission est attendue dans les prochaines heures, ce voyage à Rome a été annulé samedi en raison du déplacement express d’Emmanuel Macron aux Emirats Arabes unis, prévu le lendemain pour rendre hommage au président, le cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, décédé vendredi à l’âge de 73 ans. Afin d’éviter que les deux responsables de l’exécutif ne se trouvent simultanément hors de France, M. Castex sera remplacé au Vatican par le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin.

Un dernier buffet avec les ministres

A un mois des élections législatives, et alors que le second mandat d’Emmanuel Macron a débuté officiellement samedi à minuit, M. Castex s’apprête à quitter ses fonctions, deux ans après sa nomination en juillet pour prendre la suite d’Edouard Philipe. Début mai, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait annoncé que M. Castex et ses ministres « resterai[ent] en...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !